23éme étape -Queenstown-

Hello,

Et oui encore et toujours moi même si on arrive à la fin de l’aventure puisque cet article va être au sujet de ma dernière escale, mon dernier wwoofing avant ma remontée vers le « grand » nord avec quelques détours. Et oui, mon avion est à Auckland et non à Wellington comme à l’arrivée pour une cause logique mais ça, c’est pour la prochaine fois, patience, patience.

Pour ce dernier arrêt prolongé, j’ai séjourné dans la ville de « Queenstown », cette ville très active est assez particulaire : proportionnellement, on peut compter plus de touriste que de locaux!! Et je vous confirme, il y a beaucoup de monde un peu comme le sud de la France en été mais par contre c’est tous l’année et en zone montagneuse. En effet, étant sur le bord d’un grand lac mais étant entouré de montagne, cette ville propose une foultitude d’activité en tous genres, allant du parachute au saut à l’élastique en passant par les « jet boats » ou encore plusieurs stations de ski.

Durant le séjour, j’ai testé deux endroits différents. Les premiers jours, je suis restée dans une auberge de jeunesse proche du centre ville, ce qui m’a permis de visiter la ville et sa rive. Etant une auberge légèrement à l’extérieur, j’ai pu admiré tout les jours le magnifiques lacs et les hautes montagne environnante. Mais n’étant pas vraiment intéressé par les activités à sensation, j’ai préfère profiter de ces quelques jours pour réaliser une envie que j’avais depuis plusieurs mois. Je suis désolé d’avance si je déçois des gens par mon action mais j’ai fait réalisé cette représentation indélébile pour symboliser mon année d’aventure, les lieux que j’ai visité et les gens que j’ai rencontré.

SAM_2520   SAM_2453

SAM_2463   SAM_2466

SAM_2462

Mon deuxième lieux d’atterrissage était située à l’extérieur de la ville cher un couple, leurs 2 enfants, un chien, 2 chats, un poulailler, une vingtaine de moutons et 4 chevaux. Ce wwoofing fut assez relax car il n’y avait pas énormément de travail mais il fallait être disponible puisque l’aide consistait à prêter mains fortes à leurs filles avec leurs chevaux quand elles les préparaient mais aussi en leurs donnant à boire, retirer les couvertures et surtout collecter le crottin. Sinon, j’ai fait un peu à manger et nourris un agneau en période de sevrage au biberon. Ces gens vivent dans les montagnes environnant le lac et même si l’horizon n’est pas des plus dégagé, les changements et jeux de couleurs sur les montagnes vous tiennent captiver un certain temps aussi bien par mauvais temps que sans nuages.

SAM_2516    SAM_2518

SAM_2505   SAM_2514

J’ai aussi eu la possibilité de faire quelques tours dans les environs. C’est ainsi que j’ai fait un tour  avec le fils autour d’un petit lac proche du lac de Queenstown. Ce fut fort agréable car c’était un chemin pour piétons et vélos donc il n’y avait pas d’engins à moteur et on avait une très belle vue (photo d’en-tête).

SAM_2504   SAM_2500

La deuxième excursion fut instructives puisque j’ai déambulé dans la ville d' »Arrowtown ». Cette ville s’est entièrement développée autour de l’or lors de la ruée néo-zélandaise et même de nos jours s’est toujours autour de ce minerai et de son histoire locale. C’est ainsi que j’ai pu en apprendre plus sur la vie d’émigrants chinois venus tenter leurs chances grâce à la conservation et la reconstitution partielle de leur petit village. Cette zone éthnique (et oui) était située légèrement à l’extérieur de la ville puisqu’il y avait un rejet de la population locale à leur encontre. Et chose étonnante, c’est que, à cause de ce refus, les chinois ont presque mieux vécu que les blancs puisqu’ils avaient créé des potagers et 2 magasins/lieux de rencontre/poste/banque. Donc tout en conservant leurs cultures, ils essayaient de s’adapter au mieux malgré l’énorme différence de climat. Ils quittaient familles et biens dans le sud de la Chine, climat subtropical, pour se retrouver isolé dans le sud de ma Nouvelle-Zélande, climat aride et glacial, parfois même en été. J’y suis passée en fin d’été mais j’ai eu quelques jours de vent polaire du sud, brrr 🐧, 5°C la nuit et 22-25°C l’après-midi, ça caillait!!

SAM_2470   SAM_2471

SAM_2476   SAM_2479

SAM_2480   SAM_2478

SAM_2484   SAM_2488

SAM_2491   SAM_2492

Voilà pour mon dernier wwoofing/découverte, le prochain article sera sur mon road trip remonté mais j’ai peur que si je fais qu’un seul résumé ce soit un peu long et compacte car j’en ai avalé des kilomètres en quelques jours. Aidez moi et dites moi vos préférences entre un résumé entier et consistant ou un coupé et moins compact mais entrainant un peu de décalage par rapport à mon lieux et activités?? Allez-y, installez vous sur le divan et racontez moi tout. Désolé, je rigole mais sérieusement dites moi si vous voulez un, deux ou trois articles sur la remontée qui commence à Queenstown et passe par une des côtes les plus au sud du pays jusqu’à Auckland. J’attends vos commentaires.

Pleins de kiwis bisous (j’en profite encore pendant que je le peux).

Publicités

6 réflexions sur “23éme étape -Queenstown-

    1. C’est vrai que c’est une belle aventure et que je suis très triste de partir 😢 mais c’est un autre chapitre qui s’ouvre. Je crois que c’est ça qu’on dit. Mais le blog ne s’arrête pas là, j’ai encore quelques articles sous le coude!!
      Bisous à vous tous

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s