22éme étape -Te Anau-

Coucou,

Me revoici, me revoilou,

Comment ça va?? De mon côté, j’ai amorcée ma remontée vers Auckland où j’ai mon vol retour. Et oui, l’année d’exploration s’approche (dangereusement 😭) de la fin? Mon visa arrive à expiration dans quelques semaines et vu que je ne veux pas être reconduite de force, par la peau des fesses, je préfère m’en aller tranquillou. Mais je vous réserve une petite surprise alors soyez patient. En attendant, ce présent article va vous montrer le coin sud-ouest de la Nouvelle-Zélande, c’est partie!!

Pour cet arrêt, j’ai fait du wwoofing dans la ville de « Te Anau », chez un monsieur et sa chienne, nouvellement inscrit et étant de nature timide, il n’y a malencontreusement pas eu énormément d’échange. Cependant, il a fortement apprécié mon aide dans le défrichage de son jardin redevenu semi-sauvage. Mais ce fût un wwoofing assez relax puisqu’il a pas mal plu durant cette période, ce qui m’a retenu (à moitié) de faire des ballades bien que j’en ai ciblé une particulièrement mais j’y reviens après puisque c’est le cœur de l’article.

Cette petite ville est située sur le bord d’un immense lac, 2éme plus grand après celui de Taupo et premier de l’ile du sud mais aussi premier d’Austrasie (Asie+Océanie) en terme de volume d’eau douce. Et chose étonnante, il se trouve à une altitude de 210m mais avec une profondeur maximum de 417m, ce qui fait que le fond du lac se situe sous le niveau de la mer alors qu’on est à plusieurs kilomètres des côtes!! La ville est aussi la porte d’entrée pour le parc national du « Fjordland ». On en a une vue imprenable de la rive puisqu’il en délimite un bout. L’oiseau endémique de ce coin que vous avez en photo est un « Takehe » et est un des oiseaux les plus rare de Nouvelle-Zélande puisque il y a une population d’environ 120 individus.

SAM_2436     SAM_2429

SAM_2123   SAM_2155

SAM_2142   SAM_2146

Cette zone protégée, qu’est le « Fjordland », est le plus grand des parcs de ce pays avec une superficie de 12500 km2 et est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ces terres ont été façonnées pendant des années par de nombreux glaciers, ce qui a formé des hauts pics montagneux et de profondes vallées à pics mais surtout des fjords perdus dans une luxuriante végétation. Et oui, étant le bout des alpes Néo-zélandaise et se trouvant sur la côte ouest, c’est super vert et ce même au niveau des pentes plongeant verticalement dans l’eau. Toute cette forêt et ce havre très particulier est possible, en plus de sa situation géographique, par la quantité de pluie s’y déversant. Pour vous donner une idée, il pleut ici deux fois plus qu’en Amazonie avec certain endroit pouvant avoir 7 mètres d’eau!!!!

C’est donc avec un ciré jaune que j’ai fait une excursion/croisière au niveau d’un magnifique fjord : « Milford Sound ». C’est un lieu qui se mérite mais que tu peux facilement planifier en avance puisque par beau temps ou par pluie c’est plus que magnifique, c’est époustouflant. En effet, il faut le vouloir pour y aller comme pour les autres fjords visitable. Je dis bien visitable car tous ne sont pas accessible hormis en bateau car perdu dans la forêt avec des pentes abruptes. En gros trois fjords sont ouvert au public, celui le plus au sud, « Dusky Sound » a un accès uniquement par bateau ou hélicoptère. Le deuxième, en remontant, le « Doubtful Sound », comportant une chute d’eau de 600m, a un trajet un peu particulier puisqu’il faut commencer par prendre la route jusqu’à « Manapouri » au sud puis traverser son lac mais avant d’arrivée au fjord il faut refaire un peu de bus a travers la forêt sur la route la plus cher de Nouvelle-Zélande puisqu’elle a coûté 2$NZ par centimètres soit 1€20/cm, ce qui en fait la route la plus cher. Et le dernier plus au nord, celui que j’ai fait le « Milford Sound », par un trajet de presque 3 heures de bus avec arrêts visites.

Mon trajet s’est déroulé en plusieurs étapes, le premier arrêt s’est fait au niveau d’un lac miroir qui par beau temps a une eau tellement calme que les montagne environnantes se reflètent à la perfection. Cependant, ayant un peu de vent et quelques gouttes d’eau à ce moment, des ridules brouillaient l’image. Le second grand arrêt a été effectué pour pouvoir admirer un magnifique cours d’eau perdu dans la verdure avec un pont/gorge naturel.

Puis c’est le « Milford Sound », et je vous dit franchement, j’ai attendu la fin de semaine de pluie pour y aller. Je suis revenu trempée et l’appareil photo a passé un sale moment (j’ai dû essuyer l’objectif toutes les 5 secondes!!) mais je suis ravie de l’avoir fait. Car comme je le disais plus tôt, il n’y a pas de bonnes ou mauvaises conditions climatiques pour le visiter. Car par beau temps, la vue des falaises plongeant dans la mer, la végétations et la faune sont magnifiques mais par temps pluvieux c’est tout un univers, une ambiance mystérieuse (et moite!!) qui s’offre à vos yeux. De plus, par temps sec, il y a 3 chutes d’eau permanentes mais après quelques pluies se sont des centaines!!!!! de chutes plus ou moins grosses qui sont visibles. Et oui, les montagnes étant constituées de roches très dures et ayant peu de sol la recouvrant, l’eau de pluie ne pénètre pas et ruisselle directement. Mais ce fjord a aussi une particularité puisque de part le quantité de pluie annuelle, il y a une forte démarcation entre eau douce et eau salé ainsi qu’une forte turbidité, ce qui permet à des espèces d’eau profonde de coloniser cet endroit. C’est ainsi que j’ai participer à la visite du centre marin et ai pu voir du corail noir qui est blanc (squelette noir mais je vais pas rentrer dans les détails). Cette espèce assez rare pousse normalement à 200 mètres de profondeurs mais on peut en trouver à seulement quelques mètres.

SAM_2190   SAM_2188

SAM_2246   SAM_2250

SAM_2220   SAM_2267

SAM_2284   SAM_2300

SAM_2312   SAM_2351

SAM_2307   SAM_2281

SAM_2283   SAM_2334

SAM_2319   SAM_2369

SAM_2289

SAM_2401   SAM_2413

Et pour finir, petits photos d’un manchot à yeux jaune qui dormait au niveau du parking de la croisière (en haut a gauche car l’appareil photo avait de la buée) et mon dernier tissage de feuille de flax.

SAM_2419   SAM_2444

Kiwis bisous et à la prochaine pour s’en doute mon dernier article dans ce pays.

Publicités

4 réflexions sur “22éme étape -Te Anau-

  1. Que d’eau, que d’eau! J’ai l’air fin avec mon étang de Feins! J’imagine que ça doit être impressionnant de se retrouver au milieu de ces montagnes qui tombent à pic! Par contre, qu’en est-il des activités humaines, je pense bien sûr à la pêche. A moins qu’il n’y ait personne dans les parages! En tout cas, merci pour ces témoignages grandioses. Grosses bises. Marc.

    J'aime

    1. En effet, beaucoup d’eau mais l’étang de Feins a son charme avec ses petites fleurs blanches au niveau des zones de recouvrements ( j’en connais une qui a bien dormi a cette endroit!!).
      Ta deuxième hypothèse est la bonne, c’est un no man’s land car la réserve est interdite aux activités humaines hormis les quelques routes ( les 2) pour accéder aux fjords.
      Je suis contente que tu aimes mes récits! Malheureusement, on arrive au bout mais j’ai encore quelques surprises étonnantes!!
      Kiwis bisouw

      J'aime

  2. Bonjour l’aventurière. Merci de continuer à nous faire voyager à travers les photos de ton blog. Un beau périple parfois semé d’embûches ( les roues crevées, les chaussures usées… 😉 )mais qui nous fait découvrir une belle région et de jolis paysages.
    Nous t’embrassons en attendant ton retour prochain. Profites bien de ces derniers moments de « liberté » et de découverte.
    Joyeuses pâques de France.
    A bientôt
    Bisous
    Lydia et Franck.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s